Accueil / À la Une / Pour Claude Levi-Strauss, la centralisation était une cause de la défaite de 1940

Pour Claude Levi-Strauss, la centralisation était une cause de la défaite de 1940

Levi-strauss

Connu mondialement pour ses recherches et travaux en anthropologie et ethnologie, et célèbre auteur de Tristes Tropiques, père du structuralisme, Claude Lévi-Strauss a déployé une activité scientifique, mais aussi politique dans sa jeunesse et culturelle au sens le plus large, toute sa vie.

Analysant, pendant son séjour aux États-Unis, les causes de la défaite française de 1940, il pense – selon sa remarquable biographe Emmanuelle Loyer (Lévi-Strauss, chez Flammarion (2015)) – que « lʼaffaiblissement de la France a été causé par une centralisation trop forte, héritée de lʼère napoléonienne (…) et que depuis longtemps déjà, cette sur-concentration parisienne est cause de bien des dommages, et il se montre favorable à une décentralisation poussée ».

Dans le même esprit, peut-on dire, il se prononce à la même époque pour lʼindépendance des colonies et/ou, en Afrique du Nord, la pleine citoyenneté de tous les habitants.

La France politique a maintenu les inégalités de droits, et a dû finalement reconnaître les indépendances. Elle décentralise à contre-cœur et en dépit du bon sens (réforme territoriale). Il serait sûrement de son intérêt de revoir à temps sa copie dans le sens souhaité par Lévi-Strauss…

> Michel FRANCOIS

Michel FRANCOIS
Michel François habite Saint-Herblain où il fut élu municipal de 2004 à 2012. Pilier de l'UDB en Loire-Atlantique, il écrit régulièrement sur son blog: http://stervlan-mf.over-blog.com/