Accueil / Degemer / À la Une / Ai’ta en action: quid du breton à l’Université Bretagne Sud?

Ai’ta en action: quid du breton à l’Université Bretagne Sud?

IMG_7693

Une dizaine de militants du collectifs Ai’ta sont venus manifester devant le stand de l’Université Bretagne Sud, le samedi 9 août, en plein festival interceltique à Lorient. Ils ont notamment déposé du matériel monolingue en français démonté sur le site de l’UBS.

Le collectif reproche à l’UBS d’avoir « rayé de la carte » l’option Civilisation celtique et bretonne à peine mise en place, et de chercher à se débarrasser de l’option langue bretonne existante depuis la création de l’Université. Selon le tract quadrilingue (français-anglais-breton-espagnol) distribué par les militants, « cet enseignement a été assuré pendant des années par un poste de maître de conférence, supprimé depuis et remplacé par un simple vacataire changeant chaque année. L’information sur l’existence de l’option est devenue inexistante (rétention d’information ou désinformation pure: on informait les étudiants qu’il n’y avait plus d’option de breton au secrétariat de l’UBS à la rentrée 2015 par exemple). »

L’intervention du collectif s’est déroulée dans de bonnes conditions, provoquant généralement la sympathie des passants. Le représentant de l’UBS présent sur place a moins apprécié, évoquant les coûts de manutention et de nettoyage du matériel recouvert d’autocollants… Il aurait en effet été plus simple de prévoir, dès l’origine, des panneaux bilingues.

Premier succès: durant l’action, le collectif a été prévenu qu’un rendez-vous serait proposé par la direction de l’Université.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.
d227e3f48a754109562bb32dd34611d9>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>