Accueil / Degemer / À la Une / Contamination acceptable…

Contamination acceptable…

criirad

Les députés européens, sur la foi dʼun rapport des experts dʼEuratom, ont voté le 9 juillet un texte définissant les limites de contamination acceptable des aliments en cas dʼaccident nucléaire. Pourtant, la CRIIRAD, organisme indépendant sur le nucléaire, avait tiré la sonnette dʼalarme : les taux considérés comme acceptables par les eurodéputés sont dix fois trop élevés !

Il faut dire que le rapport dʼEuratom est « entaché de contradictions et dʼincohérences » dʼaprès Michèle Rivasi, députée européenne EELV. De plus, non seulement Euratom a refusé toute rencontre avec ses experts pendant la préparation du rapport, mais a même refusé de donner leur identité. Bonjour la transparence !

En quoi la Bretagne est-elle concernée ? Il y a une centrale en construction à Flamanville. On peut imaginer quʼun jour elle démarre. On peut imaginer quʼun jour, il y ait un accident avec émission de nombreux produits radioactifs (comme les trop fameux iode 131 et césium 137), accident quʼon ne peut écarter tant les matériaux de construction semblent peu fiables. La Bretagne serait alors aux premières loges pour la contamination. Sauf si par un effet quʼon pourrait appeler « Tchernobyl », le nuage radioactif sʼarrête net au Couesnon…

En tout cas, il nʼest pas trop tard pour aller voir de plus près la pétition sur le site de la CRIIRAD.

> Christian Pierre

Christian Pierre
Né en 1949, Christian PIERRE est membre de l'UDB depuis 1977 et du bureau de sa fédération depuis 1979. Très engagé pour la Bretagne, il est très investi aussi dans les Droits de l'Homme, comme à l'ACAT (ONG chrétienne de lutte pour l'abolition de la torture et contre la peine de mort) dont il est coordonnateur régional. Il milite enfin pour les droits du peuple palestinien.
cdf7385decbd536bc92d5265c2cbf8b6ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ