Accueil / Degemer / Thèmes / Bretagne / Réunification de la Bretagne. Plusieurs villes affichent leur engagement.

Réunification de la Bretagne. Plusieurs villes affichent leur engagement.

breizh 5 5

Sur proposition de Christian Guyonvarcʼh, adjoint au maire chargé des finances et par ailleurs conseiller régional UDB, le conseil municipal de Guipavas a adopté un vœu, le 8 avril 2015, en faveur de la réunification administrative de la Bretagne. Ce vœu a été voté par tous les groupes politiques.

Pour concrétiser cet engagement, la municipalité divers gauche de Guipavas a pris lʼinitiative de contacter la jeune association Breizh 5/5 qui propose aux communes de Bretagne dʼapposer des panneaux en entrée dʼagglomération.

Le 29 juin Guipavas était la première commune du Finistère à inaugurer ces panneaux routiers Breizh 5/5. La commune avait souhaité y convier, outre lʼassociation Breizh 5/5, la fédération des associations culturelles bretonnes de lʼagglomération de Brest (Sked) et, pour le monde économique, Produit en Bretagne qui était représenté par son directeur général. Le jeune maire, Gurvan Moal, a souligné combien la réunification de la Bretagne était une nécessité pour le Finistère, à la fois pour un meilleur équilibre territorial entre lʼest et lʼouest de la Bretagne et pour une économie bretonne plus efficace et plus solidaire. « Trop dʼopportunités ont été ratées à cause de la division administrative de la Bretagne » a-t-il déclaré citant lʼAgence européenne pour la sécurité maritime et la concurrence dans le secteur des énergies marines renouvelables entre St Nazaire et Brest notamment.

À Trévou-Tréguignec dans les Côtes dʼArmor, La Chapelle-Caro dans le Morbihan, Langouët en Ille-et-Vilaine et Blain en Loire-Atlantique, la volonté dʼune Bretagne réunifiée sʼest également manifestée.

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.