Accueil / Degemer / À la Une / Quel avenir pour l’offre de soins de proximité ?

Quel avenir pour l’offre de soins de proximité ?

Pontchaillou-Batiment-principalHôpital de Pontchaillou, Rennes

Le projet de loi Santé a été adopté en avril dernier par l’Assemblée nationale. On a beaucoup parlé de la généralisation du tiers payant mais peu d’aménagement du territoire, évoqué dans cet article sous l’angle de l’hôpital dit « de proximité », qui voit peu à peu ses moyens disparaître. Une situation préoccupante, a fortiori en Bretagne, où l’habitat dispersé et le maillage en nombreuses villes moyennes peuvent être considérés comme des atouts à préserver. La loi présente des éléments positifs, mais elle enrine une vision managériale de la san incompatible avec l’int commun. Personnels de san débors, patients et familles désorientés : l’hôpital public est en crise, et le constat n’est pas nouveau. Un rapport de l’Acamie de decine soulignait en 2005 que « jamais les dépenses n’ont été aussi élees et jamais l’insatisfaction et la démotivation de tous les personnels hospitaliers, qu’ils soient administrateurs, decins ou soignants, n’ont été aussi fortes »

Un dossier de quatre pages à retrouver dans le Peuple breton du mois de juin

traittrait long
le pbRetrouvez la suite dans l’édition papier du Peuple breton. Cliquez sur l’onglet «j’achète ce numéro » pour acquérir l’édition du PB contenant cet article. Sinon, vous pouvez aussi vous abonner pour ne rien rater !
Je m'abonne 2

J'achete

> La Rédaction

La Rédaction
Le Peuple breton est un magazine d’opinion, mensuel, entièrement bénévole fondé en 1964. Il est tiré à 4000 exemplaires papier par mois.